agence web alsace

CAN 2019 : Madagascar qualifié au détriment de Sao tomé

le .

can 2019 madagascarLes Barea ont remporté une nouvelle victoire, hier à Mahamasina, face à la sélection du Sao Tomé et Principe (3-2). Ils seront au rendez-vous de la phase de groupe dans ces éliminatoires de la CAN.

Victoire et qualification pour la sélection malgache. Hier à Mahamasina, elle a de nouveau battu la formation du Sao Tomé et Principe, trois buts à deux. Mercredi dernier, elle avait déjà remporté un succès précieux à l’extérieur, un but à zéro. Les Barea se qualifient ainsi pour la phase de groupe des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.
La rencontre d’hier a débuté de la meilleure des manières, pour les hommes de Nicolas Dupuis. À peine 50 secondes après le coup d’envoi, Voavy Paulin a ouvert la marque (1è, 1-0). Il a bien suivi un tir contré de Faneva Ima, bien servi sur un centre de Carolus. Un quart d’heure plus tard, Paulin y est allé de son doublé. Toby a d’abord lancé Faneva Ima en profondeur, avant que l’attaquant du FC Sochaux n’offre un caviar à son équipier, pour permettre à Madagascar de faire le break (17è, 2-0). Outre le résultat comptable, cette entame rêvée s’est également illustrée par la très bonne entente des trois milieux de terrain, à savoir Zotsara, Dada et Dax. À eux trois, ils ont régné dans l’entrejeu.
Sonné par l’ouverture prématurée du score, le Sao Tomé et Principe n’est entré dans le match qu’après vingt minutes. Et il a réussi à trouver la faille à la demi-heure de jeu, quand Harramiz a bien repris un long centre venu de la gauche (30è, 2-1). C’est sur ce score que les deux équipes ont rejoint les vestiaires.

Après la pause, les Barea ont repris leur marche en avant. Et celle-ci a été concrétisée à la 80è minute. Entré en jeu quelques minutes auparavant, Fabrice s’est joué de son défenseur dans la surface, mais a laissé filer le ballon dans les mains du gardien adverse. Sauf que ce dernier l’a relâché. L’avant-centre de l’US Saint-Marienne a ainsi repris le cuir et l’a remis à Carolus, qui a frappé dans le but (80è, 3-1). Le deuxième but de Vazella pour le Sao Tomé et Principe, cinq minutes plus tard, n’a été qu’anecdotique (85è, 3-2), puisque le match était déjà plié. Seul pont noir au tableau, les blessures de Zotsara et de Toby, en seconde période.
Le rideau se ferme sur ce tour préliminaire des éliminatoires de la CAN 2019. Samedi, les dirigeants fédéraux ont promis des primes pour la rencontre d’hier. Le montant n’a pas été dévoilé. La Grande île accèdera à la phase de groupe, à partir du mois de juin, où elle affrontera le Sénégal, la Guinée Équatoriale et le Soudan. Le premier de la poule disputera la phase finale au Cameroun. En cas de qualification, la fédération promet une prime d’au moins dix millions d’ariary par tête.