agence web alsace

DES HÔTES DE MARQUE CHAMPIONS À L’ACADÉMIE JMG MALI : Dindané, Zézéto, Marco Né, Diadié, Diabis et… Anton

le .

debut match 1Dans les premières années du projet de l’Académie JMG Mali, en 2008, les promotions 1 du Mali et du Ghana avaient eu le privilège de bénéficier, de la visite de Aruna DINDANÉ et Kolo TOURÉ. Le premier cité, qui revenait alors d’une blessure au genou était en pleine rééducation. Et avait dû, le cœur serré, depuis le balcon du bureau, en compagnie de JMG, se contraindre à regarder Kolo participer à l’entraînement, sur le terrain, en tant que joueur. Ce fut certainement pour ces jeunes de l’époque, dont Hamari Traoré, Moussa DOUMBIA, Adama Traoré et autres Ankomah Charles, un moment déterminant dans leur vie d’apprenti footballeur.

Car de voir ainsi leur illustre aîné alors vice-Capitaine de ARSENAL, celui qu’ils s’empressaient de suivre tous les week-end devant l’écran de la télévision, courir sur la même pelouse qu’eux, sans relâche, encourager, mobiliser, tackler, fixer, faire des appels et surtout manifester par des tours du terrain, un bonheur immense à chaque but de son équipe, exactement comme en club, c’était vivre un rêve éveillé, inespéré. Cela leur avait fait comprendre que pour réussir, le meilleur compagnon du talent était la Passion, celle qui fait travailler sans relâche, et qui permet surtout d’être heureux, de prendre du plaisir dans celui qu’on donne autour…


Depuis, des années ont passé et les deux aînés sont quasiment au crépuscule de leur carrière : Aruna a arrêté depuis près de deux ans. Rattrapé par d’incessantes séquelles de blessures, et surtout à cause d’un genou qui a souffert des nombreux coups reçus par ce dribbleur hors pair, puissant, imprévisible, capable de sortir des gestes venus de nulle part et… très altruiste. Pour ses coéquipiers d’attaque, en club comme en sélection Nationale de Côte-d’Ivoire, cela a toujours été du pain béni. Didier Drogba lui-même dira que son intégration au sein des Éléphants a été réussie, parce qu’il y avait aussi trouvé DINDANÉ. Un joueur qui après avoir fait tout le travail d’élimination, prenait plus de plaisir à offrir un but qu’à le marquer lui-même, ce qui pour un attaquant est assez singulier.

echauffement

À l’occasion du retour de JMG en Côte-d’Ivoire sur invitation du Président de la Fédération de Football, certains des joueurs de cette génération de Côte-d’Ivoire qui a ébloui le monde un après-midi de Février 1999, se sont retrouvés à Abidjan, pour revivre des émotions fortes. Et l’idée est née de se rendre à Bamako pour défier leurs jeunes frères de la Capitale malienne, qui commencent à écrire quelques pages dans le magnifique livre de l’Aventure Académie JMG et édité pour la première fois au bord de la lagune Ébrié. Une autre manière d’’acter la passation du flambeau. Et poser par là quelques bases en vue de mieux accompagner leurs petits frères, par le partage d’expérience et de conseils. Initiative louable et utile dans un environnement du Football de plus en plus en plus compétitif et sélectif, donc difficile. Mais aussi pour attirer leur attention sur les dangers du milieu, qui sont souvent la cause de carrière moins réussie ou simplement contrariée. Et aider au besoin, à « ouvrir quelques portes » par leur connaissance du milieu et le réputation honorable qu’ils s’y sont faite.
Kolo Touré a dû rentrer en Écosse pour une prolongation de Contrat. Zokora aussi est en déplacement pour un autre contrat. Romaric N’Dri et Tony Koutouan entre autres, également annoncés, allaient être finalement indisponibles pour diverses raisons. Et si quelques-uns des premiers Académiciens d’Abidjan en avaient profité pour demander le report de ces retrouvailles, le chargé de l’organisation Aruna, a préféré maintenir la chose, pour au moins en poser la première pierre. Car l’idée est d’en faire un Rendez-vous annuel. Et puis certains voulaient sûrement gagner un peu plus de temps afin de résorber probablement quelques kilos en trop, et espérer être au niveau, eu égard à la réputation de leurs cadets. Un combat dont la victoire n’est pas certaine, ni à moyen, ni à court terme (Rires). Le rubicon devait être franchi pour matérialiser l’idée et inciter les autres.

arunamarco
Finalement ce sont Aruna DINDANÉ le premier arrivé, suivi de Marco Né Taddei et Zézé Venance (alias Zézéto) qui viendront poser la première pierre.
Après des moments d’entretiens avec leurs jeunes frères pour prodiguer quelques conseils utiles, aussi bien pour réussir la formation que pour mieux aborder une carrière professionnelle, un petit tournoi de 4 contre 4 était rapidement mis en place cet après-midi du Vendredi 16 Juin par le Coach Jean-Marc GUILLOU, spécialement arrivé à Bamako, ainsi que Stéphanie, sa fille, chargée de communication de JMG Football, son neveu Marc Charpentier, Kiné venu apporter son expérience et son suivi aux jeunes Académicien de Bamako, pour un accompagnement médical plus efficace. Anton, 12 ans, petit-fils de JMG et passionné de Foot, découvre à l’occasion l’Afrique et ne boude pas l’opportunité de vivre et partager pendant une huitaine de jours, le bonheur simple de tous ces gamins qui ont l’opportunité de vivre leurs rêves, qu’il ferait bien siens…

preparatio terrain 1
Même si la technique n’aurait rien à envier aux plus jeunes, les aînés savaient que le physique serait leur handicap majeur. Mais la hargne, la détermination, l’orgueil même, associés à l’expérience (qui veut un peu dire aussi ici malice) étaient des atouts et un avantage. Anton est ajouté au groupe, pour aussi permettre aux et aux autres de souffler de temps en temps. Il pourra fièrement dire qu’il a joué dans la même équipe que Aruna DINDANE, Zézéto, Marco Né, Diabis et Diadié Samassékou. Car le tout récent auteur de doublé (Championnat et Coupe d’Autriche avec le Red Bull Salzbourg), venu partager quelques moments d’entrainement avec ses frères Académiciens comme à son habitude chaque fois qu’il est à Bamako, devient un précieux renfort de fraîcheur physique indéniable pour le groupe de ces jeunes retraités que coach Diabis complétait à 4.

preparation terrain jmg

Le petit monde présent cet après-midi là allait assister à des rencontres très enlevées où les plus jeunes ne lâchaient rien. Gestes techniques à répétition, finesse de touchers de balle, enchaînements et combinaisons de grande classe, tout y était : Aruna avec ses contrôles, feintes et  petites accélérations dont il a toujours le secret. Zézéto avec sa fameuse « Zézéta » faite de crochets courts en accélération, allait même sur trois doubles contacts successifs (flippers), faire revivre à certains anciens présents, des moments de forte nostalgie. Marco Né, la Tour de contrôle, régulateur du milieu régale techniquement et par sa vision, Diabis, pour qui tous les matchs sont des finales, infranchissable et jamais battu dans un duel, malgré un genou récalcitrant. Et Diadié, fin techniquement, sobre, lucide et magnifique relanceur, atout jeunesse précieux…
À la fin, Aruna, Zézéto, Né Marco, Coach Diabis (Camarade de Promotion des 3 cités) et  Diadié Samassékou allaient voir leur team « UKRAINE » sacrée Championne du Tournoi, à l’issue de tirs au but tous réussis, dans une finale âprement disputée de chaque côté. Les plus jeunes contesteront un petit peu les résultats, alors que tout le monde sait bien que l’Organisateur en chef du Tournoi, JMG himself et arbitre pour la circonstance, jamais ne laisserait pas la moindre injustice ou irrégularité… Mais c’était sûrement dans l’optique de motiver davantage leurs aînés à pérenniser ces magnifiques moments de partage. Ils y sont certainement parvenus car juste après, Marco Né, un peu surpris d’avoir pris tant de plaisir, et surtout d’avoir pu rivaliser techniquement avec ces petits talents, s’engageait à dorénavant participer davantage au jeu avec son équipe entraînée à Abidjan, pour retrouver plus de rythme. Zézéto qui était comme les autres déjà venu en 2012, a énormément apprécié également. Chacun retournera à ses occupations avec la tête pleine de souvenirs précieux. On peut donc s’attendre à une prochaine édition très attendue de part et d’autres, avec probablement quelques renforts de taille. Nous n’en demandons pas mieux.
Car les sourires affichés, les yeux plus luisants chez tous, aussi bien chez JMG que tous les joueurs et personnes présentes, montre bien que cet esprit de famille est une richesse, à préserver… À travers les frontières, et à travers les générations d’Académiciens JMG…

embrassadephoto finaliste 2